Preview ! Capitalism : A Love Story, le nouveau Michael Moore

Extrait de "Capitalism : a love story" de Michael Moore

Michael Moore (The Big One, Bowling For Colombine, Fahrenheit 9/11, Sicko) , le cinéaste à la casquette de Baseball est de retour dans les salles obscures françaises. Après son docu Slacker Uprising visible gratuitement sur la toile par les américains uniquement, son nouveau film s’appelle Capitalism : A Love Story. On y retrouve un Moore au mieux de sa forme, arpentant Wall Street !

Le natif de Flint  revient en effet avec un combat qu’il a déja mené mais qui est aujourd’hui plus que jamais d’actualité : comment la capitalisme a profité à certains et a laissé une grande partie des américains sur le bas-côté ?

Moore nous propose une plongée concrète dans les conséquences de la crise financière : les expulsions quotidiennes, les faillites, les licenciements en cascades et une classe moyenne qui paye le prix fort !

Moore nous montre aussi que d’autres ont su profiter de la crise.  Il y a d’abord « les vautours » qui achètent les maisons des expulsés à bas prix mais surtout les banques ! Goldman Sachs, Bank of America, Morgan Stanley…

Moore se demande où est passé l’argent des contribuables qui devait servir à éviter le naufrage. Il mène l’enquête ! Ces banques qui hier agonisaient se portent aujourd’hui mieux que jamais grâce aux 700 milliards de dollars qui ont été distribués par le gouvernement américain.

Le documentaire est bien fouillé avec des interviews et des infos sur les coulisses du système politique américain. On reconnaît bien le style de Moore à la fois offensif, cynique et drôle. Il nous livre un constat accablant. Le rêve capitaliste s’est transformé en cauchemar ! Bon nombre d’américains sont aujourd’hui à l’agonie et les banques mènent la danse avec l’assentiment du gouvernement américain …

Moore est aussi plein d’espoir, il cherche des sorties de secours et appelle à l’aide de tous. Capitalism : a love story est un pamphlet qui ne devrait pas faire taire ses nombreux détracteurs, mais qui ravira assurément ses fidèles.

A voir dans les salles le 25 novembre prochain…

Publicités

~ par Mado sur 26 octobre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :