Se perdre avec Chet Baker

Let's get lost
« The smoke makes a stairway for you to descend,
You come to my arms, may this bliss never end,
Awake or asleep, every memory I’ll keep,
When I’m deep in a dream of you,
Then from the ceiling, soft music comes stealing,
We glide through a lover’s refrain, you’re so appealing
That I’m soon revealing my love for you over again.
My cigarette burns me, I wake with a start,
My hand isn’t hurt, but there’s pain in my heart.
For we’ll love anew just as we used to do,
When I’m deep in a dream of you. »

– Chet Baker est un grand romantique alors ?
– Oui, mais c’est aussi un salaud avec les femmes.
– Mais c’est un génie de la musique.
– C’est surtout un junkie de première !
– J’y comprends rien…
– Y’a rien à comprendre.

Le classique du vendredi : Let’s get lost de Bruce Weber.

Publicités

~ par Stephon sur 8 novembre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :