Court-métrage : ‘Vincent’ de Tim Burton

Qu’il est rassurant de se réfugier dans un classique lorsqu’on a été méchamment déçu par un réalisateur. Pour Alice, on passe l’éponge. On oublie tout et on se repasse Vincent, le court-métrage de Tim Burton.

Ce court fut réalisé en stop motion peu de temps avant que Tim Burton ne se fasse virer des studios Disney. C’est un hommage à Vincent Price, légende de la Hammer, et narrateur ici de la vie de ce petit garçon créé à l’image de Burton. L’un des derniers rôle de Vincent Price sera d’ailleurs celui de l’inventeur et père d’Edward aux mains d’argent.

Si vous vous demandez ce qu’est devenu le Rick Heinrichs crédité aux côtés de Burton. Il a depuis participé à bon nombre de ses films et est devenu chef décorateur sur des films comme Les Orphelins Baudelaire, Pirates des Caraïbes ou plus récemment Wolfman.

Publicités

~ par Stephon sur 24 mars 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :