‘Rien à Déclarer’ de Dany Boon

Rien à Déclarer

Le nouveau roi du box-office français est de retour. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Dany Boon a de nouveau choisi le Nord de la France pour planter son décor et véhiculer ses valeurs de tolérance…

Reprenant le flambeau d’un Louis de Funès (c’est un compliment ou non, ça dépend des films), il s’attache à pousser à l’extrême la caricature de ses personnages et fait le pari d’un jeu très physique.

Le pitch : un douanier français et plutôt sympa va devoir travailler en équipe avec un douanier belge et raciste à l’heure de l’ouverture des frontières. Ce dernier étant probablement le futur beau-frère du Français…

La réussite : Faire une comédie époque 90’s à l’aide d’un décor et des uniformes d’époque (pas franchement la meilleure niveau style…). Néanmoins, la comédie marque moins les esprits que Bienvenue Chez Les Ch’tis.

L’échec : L’auteur reste malheureusement sur ses acquis, ressasse les mêmes messages et nous évite la grande scène qui mettra tout le monde d’accord… Du coup, l’expérience est mitigée. Seule satisfaction, le personnage de Benoît Poelvoorde, désespérant, qui esquive un happy end couru d’avance. Pour le reste, RAS.

Publicités

~ par Mado sur 30 janvier 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :